Nous, Saint-Ouen !

Votre liste participative et citoyenne pour les élections municipales 2020

On reste en contact ?

© 2019 par Le collectif Nous, Saint Ouen

Engagement Éducation

#22 Dédier des locaux pour des crèches associatives

Constat

Les 617 places en crèche actuelles pour les 3.000 enfants âgés de 0 à 3 ans sont très largement insuffisantes.

Objectif

Aussi, nous proposons de multiplier les modes de garde collectifs innovants et participatifs afin d’offrir aux plus jeunes de nos enfants un cadre d’accueil favorable à leur éveil et à leur développement.

 

Nous nous engageons à procéder à une augmentation de 33% de l’offre d’accueil des enfants de moins de 3 ans d’ici 2026, fin de la mandature.

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

 

Propositions et fonctionnement

 

Nous prévoirons dans les contrats de cession ou bien dans les négociations avec les promoteurs que, dans les programmes immobiliers neufs, soit inclus un local qui deviendra la propriété de la ville et qui pourra être affecté à l’accueil des tous petits.

 

Des projets de constructions neuves, sont prévus dans la ZAC des Docks, mais aussi dans le futur village Olympique au Vieux Saint Ouen, à Michelet-Debain et les autres quartiers de la Ville. Ce dynamisme doit aussi être une opportunité pour bien accueillir nouveaux et anciens Audoniens.

 

Dans ces locaux, la ville encouragera les audoniens qui le souhaitent à créer des structures de type maisons d’assistantes maternelles, crèches parentales ou associatives tel qu’il en existe déjà deux actuellement à Saint-Ouen : les Microdoniens – 53, rue Dhalenne et Graine de Tipi – 21, rue Jules Verne.

En plus d’une aide sur les locaux et connaissant l’effort que représente la création d’une telle structure d’accueil de jeunes enfants, un accompagnement tant pratique que juridique sera offert par la municipalité.

 

Ce même mécanisme de réservation de locaux facilitera la création de maisons médicales. Cela permettra de répondre à la pénurie de médecins / pédiatres, gynécologues / sage- femme, qui sont tellement important pour accompagner les premières années de l’enfant.

 

En outre, nous travaillerons sur la mise en place d’une offre de crèches à horaires décalés afin de permettre aux parents travaillant selon des horaires décalés de profiter également de ce mode de garde.

 

Dans l’optique de favoriser les relations intergénérationnelles, la ville encouragera la participation des grands-parents et des seniors audoniens à l’essor des crèches associatives en leur permettant de participer à certaines activités avec les enfants accueillis.