Nous, Saint-Ouen !

Votre liste participative et citoyenne pour les élections municipales 2020

On reste en contact ?

© 2019 par Le collectif Nous, Saint Ouen

Engagement Education

#25  Défendre l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap

Constat

 

Des difficultés ont été remontées par plusieurs parents d’élèves et énoncées dans le Contrat Local de Santé :

  • des problèmes pour l’accueil en milieu ordinaire des enfants ayant un handicap (pas suffisamment d’Assistant de Vie Scolaire (AVS), manque de coordination entre le secteur Petite enfance et l’Education nationale),

  • un manque de formation des professionnels de l'enfance pour l'accueil d'enfants porteurs d’un handicap.

Il y a un manque de disponibilité des professionnels du Centre Médico-Psychologique (CMP) Enfants et Adolescents (r. Docteur  Bauer) :

  • pour les consultations (délais d'attente),

  • pour le travail en partenariat. En exemple, l'accueil d'enfants porteurs de handicap en centre de loisirs (52 en 2015) fait l'objet d'une rencontre préalable des différents professionnels qui connaissent l'enfant, sa pathologie et le prennent en charge, pour recueillir tous les éléments nécessaires à une bonne prise en charge. Les professionnels du CMP ne participent pas à ces réunions. 

 

Les parents soulignent également la mutualisation des AVS sur plusieurs établissement qui réduit encore le suivi individualisé des enfants ;

Par ailleurs, à Saint-Ouen, seulement 3 écoles Joliot Curie, Bachelet et Anatole France possèdent une classe Ulis.

Objectif

S’il n’est pas possible pour la Ville de se substituer à l’Éducation Nationale dans l’accompagnement scolaire des enfants en situation de handicap, il est néanmoins possible de faciliter la vie des enfants concernés et de leurs parents en animant l’ensemble des professionnels du pôle handicap et en incluant les parents d’enfants concernés.

​Propositions et fonctionnement

Autour d’un pôle Handicap :

  • développer les formations des professionnels de l’enfance sur le handicap

  • Inclure les professionnels de la mission handicap dans l’élaboration des projets scolaires.

  • Sensibiliser les agents du Centre Communal d'Action Sociale – en lien avec le CMP- au montage des dossiers MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) nécessaire à l’obtention d’une AVS.

  • Mettre en place des groupes d’échange entre parents et éventuellement associations de parents en présence du chargé de mission handicap pour partager les difficultés et faire remonter ces problématiques. Ce groupe d’échange pourrait permettre de faire remonter les difficultés et appuyer auprès de l’éducation nationale les demandes de ressources supplémentaires.

 
Estimation des ressources
  • Poste déjà existant de chargé de mission handicap pour animer et structurer les formations.

Référence
  • Ville de Clichy : Groupes de parole